Afin d’effectuer un coulage ou un ragréage de votre sol, une bonne préparation s’impose. C’est ici que le primaire d’accroche pour béton entre en jeu. Découvrez dans cet article les éléments clés à prendre en compte avant de commander votre primaire d’accrochage !

Le primaire d’accrochage béton est une solution à appliquer à même votre sol afin de réguler la porosité du support et visant à favoriser l’adhérence de votre nouveau revêtement.

L’utilisation d’un primaire d’accroche permet de renforcer la liaison entre l’ancien support et le nouveau en créant un pont d’adhérence.

Pourquoi utiliser un primaire d’accroche pour béton ?

  • Pour améliorer l’adhérence de votre sol
  • Pour favoriser la tenue sur le long terme
  • Pour éviter le décollement
  • Pour réguler la porosité du support afin d’éviter la création de bulles en surface

Chez Harmony Béton, nous disposons d’une large gamme de primaires d’accroche destinés à tous les types de sols : stratifiés, carrelage, bois, pierre, …

Un primaire d’accrochage pour quel type de support ?

Vous avez décidé d’appliquer un primaire d’accroche sur votre sol avant de réaliser votre ragréage béton ? Avant de se décider, il est indispensable de différencier au préalable le type de sol à recevoir la solution : un sol poreux ou non-poreux.

Comment vérifier la porosité de son sol ?

Pour cela, une technique imparable existe, plus connue sous le nom de “la technique de la goutte d’eau”. Avant de réaliser ce test, il faut que le sol soit dépoussiéré et propre. Appliquez quelques gouttes d’eau sur le sol : Si la goutte d’eau est absorbée en moins de 20 secondes, le support est donc poreux. Dans le cas contraire, le support est dit non-poreux.

Il est important de noter que le primaire d’accrochage s’applique sur tous types de supports : primaire d’accrochage sur carrelage, pierre, béton, chape, enduit ou même plancher chauffant. Sur surfaces extérieures, intérieures comme sur mur ou sur sol, il est l’élément indispensable pour la mise en œuvre d’un nouveau sol béton.

Quel primaire d’accrochage pour quelles surfaces ?

Afin d’effectuer un ragréage qualitatif, il est nécessaire d’utiliser le primaire d’accrochage adéquat.

Primaire pour support poreux tel qu’une chape, un plancher chauffant ou un enduit :

Primaire pour support non-poreux tel que les surfaces en bois ou des surfaces peintes :

Primaire pour support non-poreux spécifique pour carrelage :

Et pour toutes les surfaces, qu’elles soient poreuses ou non :

Comment utiliser le primaire d’accroche pour son béton

La mise en œuvre est simple. Quel que soit le primaire choisi, il suffit de :

  1. Bien préparer son support : il doit être sain, solide et propre. Dépoussiérage de la surface, élimination d’éventuelles taches de graisse ou d’autres indésirables pouvant nuire à l’application du primaire.
  2. Diluer le primaire d’accrochage à hauteur de 50% d’eau (variable en fonction du primaire désiré)
  3. Appliquer la solution sur toute la surface à l’aide d’un rouleau ou d’une brosse. La couleur orange, bleue ou blanche de la préparation permet de relever plus facilement les manques lors de l’application afin de le réajuster.
  4. Laisser sécher entre 30 minutes à 2 heures selon le support.
Catégories : Conseils

Articles similaires

Comment enlever des taches sur du béton ciré ?

Comment enlever des taches sur du béton ciré ? Ça y est vous avez renversé du liquide sur votre beau béton ciré et vous avez peur que celui-ci ne fasse des taches ? Comment nettoyer du Lire la suite…

Quels outils utiliser pour faciliter vos travaux de rénovation ?

Harmony Béton met à votre disposition un matériel professionnel conçu dans le but de vous satisfaire. Le marteau piqueur électrique Un marteau piqueur électrique, cela sert à quoi? Le marteau piqueur électrique est recommandé pour Lire la suite…

Le nettoyage et la rénovation de son béton à l’extérieur

Vu sa durabilité et sa résistance, le béton est le matériau de construction le plus utilisé. Cependant, poreux et granuleux, cet élément capture la saleté, ce qui ternira son esthétique. Nous citons, par exemple, la Lire la suite…